• En 1964, George Goodheart, Chiropracteur américain, crée la Kinésiologie Appliquée à partir des découvertes de la médecine occidentale et des principes de la médecine traditionnelle chinoise.

 

  • John Thie (USA),chiropracteur, travaille avec Gordon Stokes et simplifie ces découvertes pour rendre la Kinésiologie accessible à tous. Il développe le « TOUCH FOR HEALTH », technique d’équilibration énergétique qui est la base des autres branches kinésiologiques.

  • Paul Dennison, lui, développe les techniques de Kinésiologie en fonction de l’apprentissage, la dyslexie, la concentration, la mémoire et crée «  L’EDU- KINESIOLOGIE ou KINESIOLOGIE EDUCATIVE » ( Brain Gym ).

 

  • Vers les années 90, Gordon Stokes, Daniel Whiteside et Candice Callaway "Three In One Concepts", le 3 en 1, alliant  la notion du Corps, du mental et de l'Esprit. Ils approfondissent les recherches et créent le « ONE BRAIN » méthode d’évolution de la Kinésiologie portant l’attention sur l’équilibre des 2 hémisphères cérébraux, sur l’équilibre au niveau conscient, subconscient et mémoire cellulaire du corps.

 

  • Wayne Topping crée la « WELLNESS KINESIOLOGY / Stress Release ( Kinésiologie du bien-être ) »  basée sur la libération et la gestion du stress au quotidien, la maîtrise de nos peurs, le développement de notre conscience en utilisant des techniques simples facilement utilisables sur soi-même.

 

D’autres branches de Kinésiologie se développent telles que NAET, Hyperton-X, Kinésiologie Périnatale, Leap, etc… La Kinésiologie est en constante
évolution et de nouvelles techniques continuent à voir le jour au fil des années.

 

 

Que vous souhaitiez aller mieuxmieux dormirmieux apprendrefaire un deuilcomprendre et gérer vos émotionsvotre environnementvous détendremieux utiliser votre rythmevos ressourcesévolueréquilibrer vos contraintes, augmenter vos performances, développer votre équilibre intellectuel ou physique ...

 

La Kinésiologie est une technique qui accompagne vos émotions et facilite efficacement le retour de plus de douceur dans votre quotidien et dans vos objectifs.

 

Le but est donc : Comment adoucir et enlever du stress sur des évènements ou des situations de votre vie?

 

Car incidieusement , l'excès de stress, trop fréquent dans nos parcours et dans notre quotidien, nous maintient dans des comportements et des réactions de survie, ce qui crée le mal-être, voir jusqu'à des somatisations.

Et nous empeche d'être pleinement heureux et en bonne santé.

 

En Kinésiologie nous envisageons l'être humain sur (au moins) 3 plans,

qui sont le corps > le mental > et l'esprit.

Car nous ne vivons jamais aucune situation, quelle soit positive ou stressante, sans que cela ne crèe des émotions, qui engendreront des sensations dans notre corps, et ancreront des shémas de pensée,des réactions et des comportements.

Ces 3 plans accompagnés vers la douceur et le laché prise sont la clé du mieux être et de la réussite de vos objectifs.

   En fonction des réponses émises par le Test musculaire, nous travaillerons plutôt avec des :

. stimulations neuro-lymphatiques

. stimulations neuro-vasculaires

. balayage des méridiens

. stimulation de points d'énergie

. techniques de respiration

. textes à lire

. dessins à faire 

. visualisations

. jeux des rôles

. stimulation occulaire 

. stimulations auditive

etc...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le test musculaire à pour but de tester le tonus musculaire du corps, et notamment le changement de tonus musculaire. 

En effet, il à été prouvé scientifiquement que notre tonus musculaire change, selon si nous vivons quelque chose qui sonne comme positif ou stressant pour nous.

Et tout ceci se fait inconsciemment.

Exemple très simple :

1)Je vous annonce qu'aujourd'hui au programme nous ferons plein d'activités que vous aimez faire...

2)Par contre à votre retour de ces activités, en rentrant chez vous, vous trouverez une bonne dizaine de factures dans votre boite au lettre...

 

Effet de changement de tonus immédiat (à moins que vous adoreriez payer vos factures :-)

 

Le test musculaire consiste à placer un muscle dans une position de contraction (par exemple les bras) et à exercer une légère pression pour tenter de lui faire quitter cette position. 

Si l'énoncé évoqué sonne comme positif, pas de changement de position/tonus musculaire, si l'énoncé évoqué sonne comme stressant, changement de position/tonus musculaire.

 

La Kinésiologie utilise donc le test musculaire comme un outils de dialogue avec le corps.

Elle interroge le corps pour connaitre l'origine de ses difficultés et souffrances, afin de trouver les meilleurs techniques à mettre en oeuvre, pour faciliter le mieux-être.

Ce sont les réponses du corps qui serviront d'indicateurs, afin d'orienter la séance et d'effectuer les corrections et les défusions de stress appropriées.

 

1/5
 

Jusqu'à ce jour, aucune contre indication n'a été recensée.

La Kinésiologie est une pratique alternative et non conventionnelle, tout à fait complémentaire avec la médecine générale, les traitements allopathiques, et autres thérapies.

Code de déontologie du Kinésiologue  par FFKS

 

 

 

Généralités

 

La Kinésiologie regroupe un ensemble de techniques de gestion du stress et des émotions. Le travail est proposé dans un esprit heuristique. Le Kinésiologue n’établit ni diagnostic, ni traitement.

 

  • Il ne fait aucune prescription et ne demande jamais de suspendre un traitement médical.

 

  • Il informe son client lorsqu’il utilise des techniques autres que kinésiologiques.

 

Conscient de l’importance d’une promotion sans ambiguïté de la profession, il est vigilant dans la manière de la présenter :

 

  • Il proscrit tout terme qui pourrait laisser croire que la Kinésiologie est une médecine ou une pratique de guérison.

 

  • Il présente la Kinésiologie telle qu’elle est définie par la FFK dans toute présentation, tout cours et toute séance individuelle.

 

  • Il se comporte avec honnêteté, intégrité, respect et courtoisie. Il s’abstient, même en dehors de son exercice professionnel, de tout acte susceptible de déconsidérer la profession.

 

  • Il respecte en tout point les Droits de l’Homme et la législation française.

 

  • Il respecte ce présent code de déontologie. Le non-respect de ce code expose le Kinésiologue à l’exclusion de la FFK.

 

Relations du Kinésiologue avec ses clients

 

Le Kinésiologue s’engage à recevoir toute personne, sans discrimination.

 

  • Il a le droit de ne pas commencer un travail ou de l’interrompre pour des raisons professionnelles ou personnelles. Il propose éventuellement à son client de consulter un autre professionnel.

 

  • Il n’exerce ni influence, ni pouvoir qu’il soit moral, physique, mental, spirituel, financier ou sexuel.

 

  • Il informe sa clientèle sur sa formation, ses compétences et sa manière de travailler en réponse à toute question relative à sa pratique.

 

  • Il veille à ne jamais juger, culpabiliser, ni blâmer les personnes qui le consultent. Il parle de façon claire et précise afin d’assurer au client la meilleure compréhension possible.

 

  • Il est à l’écoute des difficultés de son client. Il met l’accent sur l’optimisation du potentiel de la personne. Il respecte les réserves de son client quant à sa vie privée. Il le laisse toujours libre de ses choix.

 

  • Il est respectueux des confidences qu’il peut être amené à recevoir, en s’estimant lié par le secret professionnel.

 

  • Il laisse à son client le libre choix de poursuivre le travail entrepris ou d’y mettre un terme.

 

  • Il n’impose ni le nombre de séances, ni la fréquence des rendez-vous.

 

  • Il fixe ses honoraires en conscience avec tact et mesure. Conformément à la loi, le prix de ses séances doit être affiché.

 

Test musculaire

 

Le test musculaire utilisé dans la Kinésiologie donne l’indication d’un état de stress en lien avec le sujet abordé pendant la séance. Il indique un ressenti qui ne correspond pas toujours à un fait réel.

 

  • Il ne permet en aucune façon de faire des diagnostics, de prédire le futur, de révéler ou d’affirmer un fait passé ni de savoir si une personne dit la vérité.

 

  • Le Kinésiologue n’utilise en aucun cas le test musculaire pour poser un quelconque jugement sur la personne ou lui imposer des choix.

 

  • Il veille à ce que les réponses musculaires au test soient claires pour la personne.

 

Compétences

 

Le Kinésiologue est vigilant, lucide et tient compte des limites qu’il peut rencontrer dans sa pratique.

 

  • Il oriente son client vers un autre professionnel s’il constate que le travail demandé ne relève pas de ses compétences.

 

  • Il réactualise ses compétences et consulte un superviseur conformément aux règles de la FFK.

 

  • Il s’engage à un travail d’évolution personnelle avec un professionnel.

 

Relations avec ses confrères et autres techniques

 

Le Kinésiologue respecte ses confrères, qu’ils soient ou non, membres de la FFK.

 

  • Il s’abstient de tout propos les discréditant ou les diffamant.

 

  • Il s’engage à accueillir toute information en retour sur sa pratique professionnelle et à en faire bon usage.